Événements

Événements

Le conditionnel dans les aires ibéro-romane et gallo-romane : Synchronie, variation et histoire / El condicional en las áreas iberorrománicas y galorrománicas: sincronía, variación e historia Télécharger au format iCal
 
Le conditionnel a fait l'objet d'études au cours des trois dernières décennies dans de nombreuses langues romanes, en particulier le français et l'espagnol, aussi bien en synchronie qu'en diachronie. Pour l'espagnol et le français actuel, les chercheurs soulignent leurs différentes valeurs modales et temporelles (RAE-ASALE 2009 ; Gosselin 2001/2018, Vatrican 2014/2016), en étudiant la relation qui existe entre le temps et la modalité (Rivero & Arregui 2018 ; Vatrican 2021), entre la modalité épistémique et l'évidentialité (Kronning 2002 ; Dendale & Burova, 2013 ; Dendale 2014/2018). Dans une perspective historique et/ou variationnelle, plusieurs travaux expliquent comment la forme du conditionnel apparaît en espagnol (Company Company 2006), quels usages le conditionnel a développés, aussi bien dans l'aire des langues ibéro-romanes (Lara Bermejo 2021/2023) que dans celle des langues gallo-romanes et quelles variations dialectales on peut observer (Pato 2003 / 2006). On citera pour exemple, le cas controversé du conditionnel à valeur évidentielle (" de rumeur ") (Sarrazin 2010). D'autres auteurs étudient la structure des conditionnels en espagnol médiéval (Battllori 2016) et en français médiéval (Patard & De Mulder 2012), la valeur du conditionnel évidentiel en catalan ancien (Martines 2015) ou les constructions conditionnelles du Moyen Âge (López Izquierdo 2019). Peu de travaux étudient encore à ce jour, les nouveaux usages du conditionnel dans une perspective variationniste (Lammertyn & Sansiñena 2019).
Malgré les nombreux travaux sur le sujet, de nombreuses questions restent à résoudre, parmi lesquelles nous retiendrons:
- La relation entre le temps et la modalité : quelle est l'orientation temporelle de la situation ? Comment le contrefactuel est-il exprimé ?
- La relation entre la modalité épistémique et l'évidentialité.
- Comment les lectures modales des conditionnels apparaissent-elles (orientation temporelle, aspect lexical) ? L'orientation temporelle et l’aspect lexical ont-ils une influence sur leur interprétation ? Estaría cansado {ese día (modal) / ??mañana (temporal)}
- Existe-t-il des usages propres à ces langues ou  encore des variétés dialectales ? Ex : Serait-il malade (fr.) = maintenant / ¿Estaría enfermo? (esp.) = ce jour-là.
- Comment le conditionnel a-t-il progressivement remplacé le subjonctif ? Quel rôle a-t-il joué dans l’évolution de certaines constructions syntaxiques, telles que les conditionnelles ?
- Quelle place occupe le conditionnel dans le système syntaxique de la phrase simple et de la phrase complexe en espagnol et en français ?
- Comment et à quelle époque sont apparues les différentes valeurs du conditionnel et quelle a été leur évolution au cours des siècles (temporel, de politesse, de conjecture, évidentiel...) ?
- Dans le champ de la variation, quels sont les usages qui se développent aujourd'hui (ex. espagnol péninsulaire/espagnol américain) ?
L'objectif de ce colloque est d'approfondir la sémantique et la syntaxe du conditionnel dans le français et l’espagnol d’aujourd'hui, mais aussi de comprendre comment il s'est formé au cours de l'histoire, quelles valeurs il a développées et quelle est son évolution aujourd'hui, dans les aires ibéro-romanes (espagnol, catalan, galicien, asturien, aragonais, etc.) et gallo-romanes (français, occitan, etc.). Il sera très intéressant d'étudier son évolution actuelle du point de vue de la variation (espagnol américain / français canadien). Tout travail portant sur le conditionnel dans une ou plusieurs de ces aires (gallo-romane et/ou ibéro-romane) sera accepté et pourra s’inscrire dans n'importe quelle perspective, contrastive ou non contrastive.
 
Sélection bibliographique
Batllori, M. (2016). «El valor modal de haber en los futuros y condicionales analíticos», in Carlota de Benito Moreno / Álvaro S. Octavio de Toledo y Huerta (eds.) En torno a ‘haber’. Construcciones, usos y variación desde el latín hasta la actualidad, Studia Romanica et Lingüística, 46, Frankfurt am Main et al., Lang, 33-78.
Company Company, C. (2006). «Tiempos de formación romance II. Los futuros y condicionales», in Concepción Company Company (coord.), Sintaxis histórica de la lengua española. Primera parte: la frase verbal. México: Fondo de Cultura Económica-UNAM, 349-423.
Dendale, P. & Bourova, V. (2013). « Serait-ce un conditionnel de conjecture ? Datation, évolution et mise en relation de deux conditionnels à valeur évidentielle », Cahiers Chronos 26, 183-200.
Dendale, P. (2014). « Le conditionnel de reprise : apparition en français et traitement dans les grammaires du XVIe et au XXe siècle ». Médiativité, polyphonie et modalité en français. Études synchroniques et diachroniques, 19-34.
Dendale, P. (2018). « Évidentialité ou non-prise en charge ? Le cas du conditionnel épistémique en français. Une réanalyse ». Langue française, (200), 63-76.
Diaz Lammertyn, P., & Sansiñena, M. S. (2019). « The semantic and pragmatic extensions of the conditional in Río de la Plata Spanish ». In 52th Annual Meeting of the Societas Linguistica Europaea, Date: 2019/08/21-2019/08/24, Leipzig University, Germany.
Gosselin, L. (2001), « Relations temporelles et modales dans le ‘conditionnel journalistique’», in P. Dendale & L. Tasmowski (éds.), Le conditionnel en français, Paris, Klincksieck, 45-66.
Gosselin, L. (2018). « Le conditionnel temporel subjectif et la possibilité prospective ». Langue française, 200, 19-33.
Kronning, H. (2002). « Le conditionnel ‘journalistique’ : médiation et modalisation épistémiques ». XVème congrès de romanistes scandinaves, 12-17 août, 561-575.
Lara Bermejo, V. (2021). «Futuro y condicional en las lenguas iberorromances: De marca de tiempo a marca de evidencialidad ». Borealis – An International Journal of Hispanic Linguistics10(1), 145–162.
Lara Bermejo, V. (2023). «El condicional en las lenguas romances de la Península Ibérica ». Revista Española de Lingüística Aplicada, 36(1), 30-59.
López Izquierdo, M. (2019). Las relaciones condicionales en la prosa ejemplar castellana de la Edad Media: una aproximación desde la Lingüística textual, Madrid, Visor.
Martines, J. (2015). « Semantic change and intersubjectification: The origin of reprise evidential conditional in Old Catalan », Catalan Journal of Linguistics 14, 79-111.
Patard, A. & De Mulder, W. (2012). « L’évolution des usages du conditionnel en français ». Faits de langues40(2), 29-36.
Pato, E. (2003). La sustitución del imperfecto de subjuntivo por el condicional simple y el imperfecto de indicativo en el castellano septentrional peninsular. (Estudio de variación dialectal), Universidad Autónoma de Madrid, tesis doctoral.
Pato, E. (2006). «La génesis histórica de la alternancia modal condicional simple (-ría) / imperfecto de subjuntivo (-se / -ra)».  Actas del VI Congreso Internacional de Historia de la lengua española, vol. 1, p. 977-986.
Real Academia Española – ASALE. (2009). Nueva Gramática de la Lengua Española, Madrid, Espasa.
Rivero, M.L. & Arregui, A. (2018). « Unconditional readings and the simple conditional tense in Spanish: inferentials, future-oriented intentionals, future-in-the-past », Lingua, Probus 30.2, 305-337.
Sarrazin, S. (2010). « Le conditionnel journalistique espagnol : du modèle français aux nouveaux usages ». Cahiers de l’AFLS16(1), 99-128.
Vatrican, A. (2014). «Usos y valores modales del condicional en español», Archivum, 64, 239-274.
Vatrican, A. (2016), El condicional en español, Madrid, Arco/Libros.
Vatrican A. (2021). «Acercamiento al uso del condicional epistémico en español: tiempo, modalidad y enseñanza». Revista Nebrija de Lingüística Aplicada a la Enseñanza de Lenguas, 15(31), 98-123.
 
Comité organizador
Marta López Izquierdo (Université Paris 8)
Axelle Vatrican (Université de Toulon)
Julien Duchamp (Université Paris 8-Université de Toulon)
Comité scientifique
Ana Bravo (Universidad de Murcia)
Patrick Dendale (Université d’Anvers)
Javier Elvira (Universidad Autónoma de Madrid)
Laurent Gosselin (Université de Rouen)
Olivier Iglesias (Université Sorbonne Nouvelle)
Víctor Lara Bermejo (Universidad de Cádiz)
Marta López Izquierdo (Université Paris 8)
Adeline Patard (Université de Caen)
Enrique Pato (Université de Montréal)
Magnolia Troya (Universidad de Las Palmas de Gran Canaria)
Axelle Vatrican (Université de Toulon)
 
Conférences plenières
Javier Elvira (Universidad Autónoma de Madrid)
Victoria Escandell-Vidal (Universidad Complutense de Madrid)
Laurent Gosselin (Université de Rouen)
Víctor Lara Bermejo (Universidad de Cádiz)
Envoi de résumés
Les résumés en Times New Roman 12, espace simple, ne devront pas dépasser deux pages (avec exemples et bibliographie compris). Chaque auteur peut envoyer un résumé individuel et un résumé collectif.
Ils devront être déposés sur la page du colloque: https://conditionnel.sciencesconf.org/ (rubrique Mes dépôts)
 
Adresses de contact
 
L’inscription est gratuite.
Langues: espagnol, français, anglais.
DATES IMPORTANTES
Envoi des résumés: jusqu'au 1 juin 2024
Notification de la décision: 30 juin 2024
Lieu du colloque: Université Paris Saint-Denis
Lieu Université Paris 8 · Vincennes · Saint-Denis
Contact 

En ligne

Nous avons aucun invité et 7 inscrits en ligne

Agenda

Mai 2024
L Ma Me J V S D
29 30 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Congrès, colloques et journées d'étude

Aucun évènement

Séminaires

Aucun évènement

Bureau de la SoFHIA

Caroline Lepage

Présidente de la SoFHIA

Hélène THIEULIN-PARDO

Vice-présidente aire hispanique

Graça DOS SANTOS

Vice-Présidente aire lusophone

Marion GAUTEAU

Vice-Présidente aire latino-américaine

Immaculada FÀBREGAS

Vice-Présidente aire catalanophone

Nadia MÉKOUAR-HERTZBERG

Vice-Présidente Bourses SoFHIA

Xavier ESCUDERO

Trésorier

Thomas Faye

Secrétaire général

Eva TOUBOUL

Secrétaire générale

Anne PUECH

Responsable du site

Cécile VINCENT-CASSY

Co-rédactrice en chef HispanismeS

Marta LÓPEZ IZQUIERDO

Co-rédactrice en chef HispanismeS

Carole FILLIÈRE

Responsable correspondants et réseaux

hispanismes-btn

galet-groupement-des-associations-de-langues-etrangeres

REAH (Réseau Européen d'Associations d'Hispanistes)