LE RÈGNE DE CHARLES II. GRANDEURS ET MISÈRES

 
LE RÈGNE DE CHARLES II. GRANDEURS ET MISÈRESMichèle Guillemont-Estela, Béatrice Perez, Pauline Renoux-Caron, Cécile Vincent-Cassy y Sarah Voinier (dir.), Paris, Éditions hispaniques, collection « Histoire et civilisation », 2021, 352 p.
 Le livre peut être commandé sur le site des Éditions hispaniques: https://editions-hispaniques.com/ 
Le règne de Charles II d'Espagne (1665-1700), "soleil noir" de l'historiographie moderne, est depuis plus de vingt ans l'objet de nombreuses recherches qui bouleversent les clichés séculaires et mettent définitivement à distance la partialité constante, depuis les dernières décennies, de la « monarquía universal » jusqu'à la fin du XXe siècle. Louis XIV -à la longévité exceptionnelle et à la descendance prolifique- en imposa longtemps face à ce monarque à la mort annoncée dès la naissance (survenue dans le deuil de son aîné), et décédé sans progéniture. Par un bellicisme militaire et diplomatique à l'extraordinaire ténacité, il rafla finalement tout entier l'héritage hispanique lorsque le dernier Habsbourg testa en faveur de la personne du petit-fils du Bourbon, le duc d'Anjou. Pourtant, l'Espagne affaiblie par des épidémies et définitivement amputée du Portugal, ne sut pas seulement affronter les expériences -inédites pour elle à l'âge moderne- que furent la minorité de son souverain et la régence de Marie-Anne d'Autriche ou les ambitions du frère bâtard don Juan José. Elle préserva presque intacte sa construction politique complexe, européenne et transocéanique, face aux ambitions hégémoniques et coloniales de la France. L'histoire ainsi, par trop caricaturale, d'un affaissement politique global de la monarchie catholique sous Charles II n'a plus cours aujourd'hui, et les mythes - qui continuaient de fixer l'image d'un roi débile, possédé et dégénéré dont la politique n'aurait été qu'un pâle reflet du crétinisme- se sont définitivement effondrés.
C'est ce que le livre entend mettre en lumière à travers l'analyse de quelques points importants déclinés en quatre chapitres: « L'exercice du pouvoir: des formes nouvelles », « Gouverner et négocier dans la Monarchie hispanique », « La Cour: jeux et défis d'un espace de pouvoir », « Arts et célébrations du pouvoir ». 

En ligne

Nous avons aucun invité et un membre en ligne

Agenda

Janvier 2022
L Ma Me J V S D
27 28 29 30 31 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Bureau de la SHF

Sample image

Hélène THIEULIN-PARDO

Présidente de la SHF

Sample image

Graça DOS SANTOS

Vice-Présidente aire lusophone

Sample image

Françoise MARTINEZ

Vice-Présidente aire latino-américaine

Sample image

Immaculada FÀBREGAS

Vice-Présidente aire catalanophone

Sample image

Nadia MÉKOUAR-HERTZBERG

Vice-Présidente Bourses SHF

Sample image

Xavier ESCUDERO

Trésorier

Sample image

Laurie-Anne LAGET

Secrétaire générale

Sample image

Anne PUECH

Responsable du site

Sample image

Cécile VINCENT-CASSY

Co-rédactrice en chef HispanismeS

Sample image

Marta LÓPEZ IZQUIERDO

Co-rédactrice en chef HispanismeS

Sample image

Carole FILLIÈRE

Responsable correspondants et réseaux

hispanismes-btn

galet-groupement-des-associations-de-langues-etrangeres

REAH (Réseau Européen d'Associations d'Hispanistes)