Congrès, colloques et journées

Congrès, colloques et journées

Colloque « (Re)penser l’événement : une mise en perspective de l’Amérique latine de 2022 » Télécharger au format iCal
 

Au commencement était... l’événement ? Voilà le sens premier donné à la notion par la tradition historiographique, qui qualifie d’événement « historique » tout fait marquant ayant d’importantes conséquences, à l’échelle mondiale ou nationale. Dans cette perspective, l’événement se conçoit comme un point précis sur la ligne du temps, qui marque parallèlement la fin d’une ère et le début d’une autre. À la fois créateur et création, d’épiphanie comme de rupture, il s’inscrit alors dans un « futur passé » à la croisée du champ d’expérience et de l’horizon d’attente (Koselleck, 1979). En sociologie, on considère que l’événement provoque une « rupture d’intelligibilité » (Bensa & Fassin, 2002) à l’origine de l’émergence d’une temporalité autre : il symbolise le passage d’un ordre ancien à un ordre nouveau, un changement de paradigme ou même de mode.

D’où l’intérêt de se demander : de quoi l’événement est-il le nom dans le contexte latino-américain et caribéen ? Souvent perçu comme un moment fondateur et mythique dans la construction du récit historique local, national ou régional, l’événement peut aller de pair avec certaines périodes jugées « extraordinaires » de l’Histoire. Dans l’imaginaire collectif, la révolution cubaine constitue, par exemple, un événement politique et idéologique à la portée mondiale. À leur manière, des dates symboliques sont, elles aussi, génératrices d’événements, par exemple s’agissant de l’année 1992, date anniversaire d’une « découverte » que nombre de penseurs ont resignifiée depuis, en en faisant un non-événement (Dussel, 1992). Plus encore, la région se construit également autour d’événements culturels qui lui offrent un statut sur la scène internationale – le boom littéraire des années 60, les prix Nobel de littérature. En la médiatisant, ils interrogent, depuis les arts, la notion même d’événement. Pensons aux cas du muralisme mexicain, du roman historique et, plus précisément, de la novela del dictador.

Cependant, d’un point de vue phénoménologique, l’événement prend davantage d’ampleur via une observation dépassant les bornes temporelles, comme une suite de micro-événements du quotidien vécus au sein d’un groupe plus ou moins important – événement personnel, familial, local, glocal, transnational – et lus dans un « jeu d’échelle » (Revel, 1996). De cette manière, « l’événement est ce qu’il devient » (De Certeau, 1994) ; et ce, en prenant diverses formes : événements-monde, fêtes commémoratives, mémoires individuelles ou collectives, mouvements sociaux ou culturels...

L’Amérique latine a connu en 2022 un grand nombre de moments marquants. C’est que l’année 2022 incarne tout d’abord un espoir de réouverture sur le monde, suite à deux années de confinements successifs pour cause de Covid-19, malgré la rapide apparition de nouveaux variants. Mais 2022 est aussi une année agitée sur la scène politique : alors qu’en juin, l’élection de Gustavo Petro marque l’arrivée de la gauche au pouvoir pour la première fois en Colombie, en septembre, le projet constitutionnel porté par Gabriel Boric au Chili est mis en échec. Au Brésil, une course présidentielle plus serrée que prévu oppose Lula da Silva au président sortant Jair Bolsonaro, avec un bilan marqué par une catastrophe environnementale et un recul net des droits sociaux. En même temps, l’année 2022 est placée sous le signe de grandes avancées sociales pour la région avec, notamment, la dépénalisation de l’avortement en Colombie ou le référendum sur la législation du mariage homosexuel et l’adoption pour les couples de même sexe à Cuba, qui donne lieu à l’approbation d’un nouveau Code de la Famille. Sur la scène littéraire, c’est l’anniversaire des quarante ans du prix Nobel de l’auteur de Cien años de soledad, mis à l’honneur, notamment via la diffusion par la plateforme de streaming Netflix de la bande annonce de sa future série Macondo.

Ce colloque a donc pour objectif de revenir sur les épisodes politiques, sociaux, culturels, qui ont marqué l’Amérique latine de 2022, tout en interrogeant ce qui fait précisément d’eux des « événements ». Il s’agira de détricoter l’événement afin d’en cerner toute la complexité et la pluralité de formes et de significations : l’événement historique, le micro-événement, le non-événement ou encore l’événement-monstre (Nora, 1972). De cette manière, ces journées nous permettront de réfléchir aux modalités de la naissance, diffusion et commémoration de l’événement dans le contexte latino-américain, ainsi qu’à ses représentations en 2022.

https://criia.parisnanterre.fr/navigation/manifestations/colloque-repenser-lévénement-mise-en-perspective-de-lamérique-latine-de-2022-1

 

Vendredi 27 janvier

9h : Accueil des participants

9h30 : Inauguration du colloque par Claudia Saucedo, directrice de la Maison du Mexique

9h40-11h10 : Commémorations transmédiales de l’événement en 2022

Modératrice : Emmanuelle Sinardet

Lévana Garçon, « Cantos de Tumba francesa a los Independientes de Color (2022) de Yasmani Castro Caballero. Conmemorar el 110 aniversario de la masacre del Partido Independiente de Color en Cuba (1912) »

Marisol Martini, « Argentina 1985, 37 años después »

Sabrina Wajntraub, « Quand la diffusion de la série-événement Santa Evita coïncide avec la commémoration du 70ème anniversaire de la mort d’Eva Peron : une série militante ? »

Débats

11h10-11h30 : Pause-café

11h30-12h30 : (Re)lectures de la littérature latino-américaine de 2022

Modératrice : Françoise Aubès

Cecilia Reyna, « 2022, “justo centenario” de Aurora Venturini. Reediciones, rectificaciones, reparaciones: cómo y por qué leer a la autora hoy »

David Barreiro Jiménez, « El nuevo bum de la literatura peruana: su existencia o no y la relación con la historia convulsa del país »

Elena Geneau, « La línea verde: los escenarios transversales de la CF, el ecofeminismo, y el eco-horror y la Cli-Fi en América Latina »

Débats

12h30-14h30 : Déjeuner

14h30-16h : Références et projets culturels de l’Amérique latine de 2022

Modératrice : Catherine Heymann

Yann Seyeux, « Tecnologías Vitales (2022) d’Edgar Gómez Cruz : une invitation à (enfin) penser les cultures numériques depuis l’Amérique latine »

Sophie Marty, « “La espada de Bolívar no sale” (I. Duque) : acerca de ciertos símbolos y reliquias en la investidura de Gustavo Petro »

Inès Jacques, « Los centros culturales comunitarios en Yucatán : espacios privilegiados para la recuperación y la revalorización de la cultura y de la lengua mayas en Yucatán en 2022 »

Débats

 

Samedi 28 janvier

9h : Accueil des participants

9h30-10h30 : Le Chili dans la tourmente : les conséquences de l’Estallido social sur 2022

Modérateur.rice : Nathalie Jammet Arias

Anne Monssus, « Mi país imaginario de Patricio Guzmán, un événement pour représenter les événements récents au Chili »

Julia de Ípola, « Le plébiscite constitutionnel chilien de 2022 : la franja electoral en perspective »

Débats

10h30-11h : Pause-café

11h-12h : Les violences de genre et ses luttes : une perspective transcontinentale depuis 2022

Modérateur.rice : Diana Burgos-Vigna

Alexia Grolleau, « L’affaire de la machi Betiana et des prisonnières politiques mapuche en Argentine : une violence intersectionnelle »

Tatiana Salazar Cortez, « El caso de María Belén Bernal Otavalo: el estado ecuatoriano, los feminicidios y la inacción neoliberal »

Débats

12h : Clôture et bilan du colloque

 

Comité d’organisation :

Julia de Ípola, doctorante (CRIIA) 

Lévana Garçon, doctorante (CRIIA-CERMA) 

Alexia Grolleau, doctorante (CRIIA) 

Caroline Lepage, Professeure (CRIIA) 

Yann Seyeux, doctorant (CRIIA) 

Emmanuelle Sinardet, Professeure (CRIIA) 

 

Comité scientifique : 

Françoise Aubès, Professeure émérite (CRIIA, Université Paris Nanterre)

Diana Burgos Vigna, Professeure (CRIIA, Université Paris Nanterre)

Betty Espinosa, Professeure (FLACSO-Ecuador)

Catherine Heymann, Professeure émérite (CRIIA, Université Paris Nanterre)

Françoise Martinez, Professeure (Sorbonne Université)

 
Lieu Maison du Mexique, Cité Internationale Universitaire de Paris 9C Boulevard Jourdan, 75014 Paris
Contact 
https://criia.parisnanterre.fr/navigation/manifestations/colloque-repenser-lévénement-mise-en-perspective-de-lamérique-latine-de-2022-1

En ligne

Nous avons aucun invité et un membre en ligne

Agenda

Janvier 2023
L Ma Me J V S D
26 27 28 29 30 31 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Appels à communication

Aucun évènement

Séminaires

Aucun évènement

Bureau de la SHF

Sample image

Caroline Lepage

Présidente de la SHF

Sample image

Hélène THIEULIN-PARDO

Vice-présidente aire hispanique

Sample image

Graça DOS SANTOS

Vice-Présidente aire lusophone

Sample image

Françoise MARTINEZ

Vice-Présidente aire latino-américaine

Sample image

Immaculada FÀBREGAS

Vice-Présidente aire catalanophone

Sample image

Nadia MÉKOUAR-HERTZBERG

Vice-Présidente Bourses SHF

Sample image

Xavier ESCUDERO

Trésorier - Université du Littoral Côté d'Opale

Sample image

Thomas Faye

Secrétaire général

Sample image

Laurie-Anne LAGET

Secrétaire générale

Sample image

Anne PUECH

Responsable du site

Sample image

Cécile VINCENT-CASSY

Co-rédactrice en chef HispanismeS

Sample image

Marta LÓPEZ IZQUIERDO

Co-rédactrice en chef HispanismeS

Sample image

Carole FILLIÈRE

Responsable correspondants et réseaux

hispanismes-btn

galet-groupement-des-associations-de-langues-etrangeres

REAH (Réseau Européen d'Associations d'Hispanistes)