Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » Télécharger au format iCal
 

Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses[1] »

Le mythe de l’Eternel Féminin a depuis toujours cristallisé les comportements sociaux et les rapports entre les sexes. L’Histoire de la société, principalement écrite et envisagée sous l’angle de la vision masculine, a contribué à faire de la Femme un être de second plan relégué au strict cadre des rôles auxquels elle semble assignée par nature : l’épouse, la mère, la femme au foyer, la maîtresse. Prisonnière du désir masculin, la femme a n’a jamais pourtant cessé, suivant  les époques et les espaces, de vouloir s’affirmer et ainsi de tenter de dépasser ces rôles et de se libérer de ces liens qui sont autant d’obstacles à son « être au monde »[2]. Cependant, dès lors qu’une femme a cherché à sortir de ses rôles dits « naturels » et qu’elle a affirmé une position intellectuelle, elle est devenue aux yeux de la société, suspecte pour ne pas dire dangereuse. Le simple fait qu’une femme puisse participer à la vie sociale, politique, culturelle, dérange et bouleverse les codes prédéterminés par le système phallocratique ambiant. « Le refus du génie aux femmes est le dernier retranchement de ceux qui ne veulent pas qu’elles se fassent une place dans la société »[3] disait Madeleine Pelletier. Pourtant, le génie habite indubitablement l’esprit des femmes. Nombreuses sont celles qui ont cherché et qui cherchent à s’émanciper, à passer au-dessus, à résister à la vision misogyne. Dans de multiples domaines, les femmes déploient, coûte que coûte, leurs compétences au service du Progrès et des Idées, en faisant de leur liberté de penser, le point d’ancrage de leur liberté d’action et de leur rôle de « facilitatrice » des avancées de la société.

Le présent numéro souhaite, selon une approche multi-ethnique, transcontinentale et interculturelle, donner un coup de projecteur sur des femmes, qui se sont imposées / qui s’imposent par leurs idées et qui ont, que ce soit dans la lumière ou dans l’ombre, réussi à conquérir des pans de la société dont elles étaient exclues en faisant valoir leurs savoirs, leurs revendications, leurs idées. Il s’agit de parler de ces femmes, bien souvent pionnières ou avant-gardistes, qui ont volontairement ou involontairement, par la mise en œuvre de leur pensée subverti l’ordre social, retourné sciemment ou non les stigmates de leur genre en faisant parfois même d’attributs réputés féminins, les conditions de leur réussite. Par leurs agissements, par leurs écrits, elles font acte de résistance à l’endroit de la pensée uniforme et de la doxa qui reste arquée sur le principe masculin comme principe organisateur et régulateur, s’érigeant comme des combattantes de l’oppression de genre.

Les articles s’attacheront à décrypter les enjeux de l’identité et de l’égalité des sexes au regard des sciences humaines et sociales. Comment la communauté féminine parvient-elle, par sa pensée et ses actes, à transformer les représentations de la femme et de sa place dans la société et au-delà celles de l’Humain. L’ouvrage dans sa composition cherchera à rendre compte de cette évolution, en mettant en lumière des figures féminines du passé mais également en s’attachant à analyser les rapports femmes-hommes et la construction de leurs identités à travers différentes cultures contemporaines.

Plusieurs types de femmes pourront être convoquées comme : les femmes de pouvoir, les femmes d’influence, les femmes de lettres, les artistes, les journalistes et grands reporters, les combattantes et les femmes intervenant dans les conflits, les femmes politiques ou d’hommes politiques, les militantes et les engagées, les scientifiques, les sportives, les musiciennes, les femmes du spectacle et des medias, les femmes de justice, les héroïnes du quotidien, les religieuses, les femmes de l’ombre…

Les champs d’application pourront donc être multiples : société, littérature, photographie, cinéma, partis politiques, arts, presse, cultures médiatiques…

La revue a pour objectif de valoriser ces femmes d’exception qui hier ont osé tenter de changer leur monde ou qui aujourd’hui y œuvrent encore et toujours. Il s’agit de mettre sur le devant de la scène ces femmes d’exception qui montrent et ouvrent la voie par leur courage, leur déterminisme et leur intelligence à des inventions ingénues, à des combats de premier ordre qui concourent de près ou de loin à révolutionner le monde. Il sera en outre pertinent de s’interroger sur ce que pensent véritablement les hommes des femmes qui pensent ? Une attention particulière sera donnée aux articles s’attachant à délivrer le point de vue masculin sur la question.

 

[1] Le titre reprend ici celui de l’ouvrage de Stefan  Bollman Les Femmes qui pensent sont dangereuses.

[2] En référence au philosophe Heidegger.

[3] Madeleine Pelletier, Les Femmes peuvent-elles avoir du Génie ?

Lieu Revue Trayectorias Humanas Trascontinentales (TraHs)/Université de Limoges
Contact  /
Les articles peuvent être écrits en fr., esp., port. ou angl. Ils sont attendus pour le 31 août 2019. Ils doivent comporter un résumé de 250 mots max. ds.chacune des 4 langues + 5mots clés max. Les auteurs auront connaissance de la décision du comité scientifique au plus tard le 15 septembre 2019

Agenda

Mai 2019
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31

Appels à communication

II Coloquio Migraciones (América Latina / Francia / España): Políticas migratorias. Una perspectiva histórica - 31/05/2019
Portes et seuils au Siècle d'or 2 : métaphores et symboles - 01/09/2019
Archives et migrations en Amérique latine (1815-1939) - 09/06/2019
Congreso AHILA del 2020 en París / SIMPOSIO Género y mujeres en la historia, cultura y política de la región andina siglos XIX y XX - 10/09/2019
Le mouvement hippie dans le monde hispanique. Identités – Mobilités – Conflits – Héritages - 01/09/2019
L’exil espagnol républicain et le champ littéraire francophone - 01/06/2019
Projet EMILA - 17/06/2019
De la ville à la nation : continuité et ruptures dans l’histoire de la chanson espagnole contemporaine (XIXe -XXIe siècles) - 15/10/2019
Journée d'étude sur le Street art - 21/06/2019
Violence, journalisme et libertés fondamentales en Amérique Latine - 15/06/2019
Journée d'étude "Le flamenco dans tous ses états : de la scène à la page, du pas à l'image" - 30/06/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 02/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 03/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 04/09/2019
Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles) - 15/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 05/09/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 06/09/2019
Prendre corps, dire le corps, penser le corps : la corporéité en question dans le monde hispanique contemporain (Colloque Hispanística XX 14-15 novembre 2019) - 31/05/2019
Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses » - 07/09/2019
Activités du mois de mai au Colegio de España - 24/05/2019

Congrés, colloques et journées d'étude

08/05/2019 - II Coloquio Migraciones (América Latina / Francia / España): Políticas migratorias. Una perspectiva histórica
08/05/2019 - Portes et seuils au Siècle d'or 2 : métaphores et symboles
09/05/2019 - Archives et migrations en Amérique latine (1815-1939)
10/05/2019 - Congreso AHILA del 2020 en París / SIMPOSIO Género y mujeres en la historia, cultura y política de la región andina siglos XIX y XX
10/05/2019 - Le mouvement hippie dans le monde hispanique. Identités – Mobilités – Conflits – Héritages
11/05/2019 - L’exil espagnol républicain et le champ littéraire francophone
11/05/2019 - Projet EMILA
12/05/2019 - De la ville à la nation : continuité et ruptures dans l’histoire de la chanson espagnole contemporaine (XIXe -XXIe siècles)
12/05/2019 - Journée d'étude sur le Street art
13/05/2019 - Violence, journalisme et libertés fondamentales en Amérique Latine
14/05/2019 - Journée d'étude "Le flamenco dans tous ses états : de la scène à la page, du pas à l'image"
15/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
16/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
17/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
18/05/2019 - Réalisme(s) dans la fiction littéraire espagnole contemporaine (XIXe-XXe-XXIe siècles)
18/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
19/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
19/05/2019 - Prendre corps, dire le corps, penser le corps : la corporéité en question dans le monde hispanique contemporain (Colloque Hispanística XX 14-15 novembre 2019)
20/05/2019 - Sexe majeur, sexe mineur ? « Les femmes qui pensent ne sont pas (toutes) dangereuses »
21/05/2019 - Activités du mois de mai au Colegio de España

Annonces

Aucun événement

Séminaires

Aucun événement
Aller au haut