Arts, Littératures et VIH/sida : des récits au féminin Télécharger au format iCal
 
Appel à communications
Journée d’étude
« Arts, Littératures et VIH/sida : des récits au féminin »
Organisée par Florence Lhote et Nicolas Balutet
Laboratoire BABEL
Université de Toulon
13 juin 2019
La découverte du sida en 1981 par le Centre pour le Contrôle et la prévention des maladies (CDC) d’Atlanta va modifier considérablement les formes de sociabilité contemporaines. Les « années-sida » des décennies 1980-90 marquent l’avènement d’une angoisse profonde et d’un sentiment d’insécurité. La fin de l’insouciance portée une vingtaine d’années auparavant par la possibilité de nouvelles trajectoires d’émancipation féminines (mouvements féministes…) prend corps au travers d’un virus jusque-là inconnu : le VIH. Si la maladie imprègne durablement les productions artistiques (littérature, arts visuels, cinéma…) de la fin du XXème siècle et du début du XXIème, elles sont le plus souvent portées par des hommes. Pour quelle(s) raison(s) dénombre-t-on si peu d’œuvres produites par des femmes sur le sujet ? Quelle est la représentation du VIH/sida véhiculée au travers des œuvres de ces dernières ? Présentent-elles une spécificité, un regard différent sur cette question par rapport aux œuvres de leurs confrères ? Quelle place est faite à des auteurs en dehors de l’assignation au genre (transidentité) ?
Ces questions sont d’autant plus intéressantes à aborder à présent qu’une certaine distance et, à sa faveur, une tentative d’historicisation de « l’événement-sida » se fait jour. Si Hélène Jaccomard est la première à cartographier les récits du sida au féminin dans Lire le sidaTémoignages au féminin(Paris, Peter Lang, 2004), la sortie de l’ouvrage d’Elisabeth Lebovici, Ce que le sida m’a faitArt et activisme à la fin du XXème siècle(Paris, JRP Ringier, 2017) interroge les transformations radicales des pratiques artistiques et sociales à travers l’émergence du virus. Du motif de l’araignée, symbole de la mort par le sida dans La Peste(1986) de Niki de Saint-Phalle à Nan Goldin qui capte par la photographie les traces d’amis et d’amants disparus pendant l’épidémie de sida des années 1980, le VIH influe considérablement sur les productions artistiques contemporaines. Sur le plan littéraire il reste, porté par des femmes, relativement confidentiel et tabou. Le mode de la confession intime (Colette Guedj, Le baiser papillon, Paris, Lattès, 1999) et du témoignage (Françoise Baranne, Le couloirUne infirmière au pays du sida, Paris, Témoins/Gallimard, 1994) y sont souvent privilégiés, non sans implications discursives. Michel Foucault voit dans le primat de l’aveu « […] une métamorphose dans la littérature : d’un plaisir de raconter et d’entendre, qui était centré sur le récit héroïque ou merveilleux des “épreuves” de bravoure ou de sainteté, on est passé à une littérature ordonnée à la tâche infinie de faire lever du fond de soi-même, entre les mots, une vérité que la forme même de l’aveu fait miroiter comme l’inaccessible » (Michel Foucault, Histoire de la sexualité I, Paris, Gallimard, 1976, p. 80).  
Les propositions de communications pourront interroger cette question du genre narratif dans ses liens avec les études de genre en tant que dénaturalisation « des rapports sociaux de sexe et normes qui disciplinent les identités, les corps et les sexualités » (Laurie Laufer et Florence Rochefort). Les communications sur des productions littéraires et artistiques portées par des femmes ou des transidentitaires sur le VIH/sida pourront aussi s’inscrire dans les axes ci-après : 
1.            Genre et genres
2.            Corps et sexualité
3.            Représentations du VIH/sida 
4.            Patrimonialisation et historicisation de l’« événement-sida » 
Ces axes sont non exclusifs, d’autres propositions seront lues avec attention. 
Les communications pourront porter sur des corpus d’aires linguistiques et culturelles variées. La langue de travail sera le français.
Mots-clés : VIH/sida, Patrimonialisation, Historicisation, Genre, Corps et Société, Corps et Sexualité
Indications bibliographiques :  
Abriol S., « Sida, deuil, mémoire, nouveaux rituels », Ethnologie française, Paris, Armand Colin, 1998, I. 
Adam V. et Revol-Marzouk L., La contamination.Lieux symboliques et espaces imaginaires, Paris, Classiques Garnier, 2012. 
Artières P. et Pierret J., Mémoires du sida : récit des personnes atteintes France 1981-2012, Paris, Bayard, 2012.  
Badin A., Genetti S., Libasci F., Roulin J.-M., Littérature et sida, alors et encore, Leiden/Boston, Brill Rodopi, 2016. 
Balutet N. (Dir.), Écrire le sida, Lyon, Jacques André Editeur, 2010. 
Blanckeman B., « Hervé Guibert : postures et impostures du récit » in Blanckeman B., Les Récits indécidables (Jean Echenoz, Hervé Guibert, Pascal Quignard), Lille, Septentrion, 2000 (Réédité en 2008). 
Beverley J., « The Margin at the Center. On Testimonio(Testimonial Narrative)inSidonie Smith and Julia Watson (eds). De/Colonizing the Subject:The Politics of Gender in Women’s Autobiography, Minneapolis, University of Minnesota Press, 1992, 91-114. 
D’Emilio J., The World Turned: Essays on Gay History, Politics and Culture, Durham and London, Duke University Press, 2002. 
Jaccomard H., Lire le sida, Témoignages au féminin, Berne, Peter Lang, 2004. 
Lebovici E., Ce que le sida m’a fait.Art et activisme à la fin du XXème siècle, Paris, JRP Ringier, 2017. 
Levi J. et Nouss A., Sidafiction, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1994.
Poirier S. et Murphy T., Writing AIDS: Gay Literature, Language and Analysis, New York, Columbia University Press, 1993. 
Sontag S., La Maladie comme métaphore, Paris, Bourgois, 1979. 
Spoiden S., La littérature et le sida : archéologie des représentations d’une maladie, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2001.
Worth F., Le sacré et le SIDA.« Les représentations de la sexualité et leurs contradictions en France, 1971-1996 », Les Temps modernesn°592, février-mars 1997, p.74-113.  
Pour participer à cette Journée d’étude, prière d’envoyer vos propositions de communications (résumé et courte biobibliographie) au plus tard le 15 octobre à Nicolas Balutet : et à Florence Lhote : 
Calendrier : 
15 octobre 2018 : Réception des propositions de communications
15 novembre 2018 : Notification de la décision
Lieu Université de Toulon
Contact 

Agenda

Octobre 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

Appels à communication

Frontières et Limites de la Fantasy : précurseurs, apparentés, compagnons de route - 08/11/2018
Grande enquête nationale : « Les forces d'enseignement et de recherche impliquées dans le champ de l'Espagnol de Spécialité en France » - 08/11/2018
TransCorporalidades en las literaturas hispanoamericanas ultra-contemporáneas (2000-2018) - 05/11/2018
Appel à contribution revue ReCHERche (Univ. Strasbourg) - 30/10/2018
Appel à candidatures pour le recrutement d'un enseignant-chercheur pour la section Espagnole à l'UFR LSH - Sénégal - 30/11/2018
« Gloria Anzaldúa : Traduire les F/frontières » - 01/12/2018
VIII Seminario internacional: Redes públicas y Relaciones Editoriales - 23/10/2018
Solidarias ! - 26/10/2018
Influence désinformation et pouvoir en Europe et dans les Amériques - 30/10/2018
Frontières dans les Amériques - 08/11/2018
Allers et retours transatlantiques : un siècle d'archives au quotidien - 08/11/2018
Appel à contributions « Correspondants de guerre : aire latine 1918-1939 » - 08/11/2018
Intime et intimité au Siècle d'Or (espaces, émotions, représentations) - 08/11/2018
L'audace: vertu, valeur - 28/12/2018
Populismes dans les Amériques : images et représentations - 08/11/2018
« La famille dans tous ses états ? Les relations familiales dans les séries télévisées des Amériques (années 1970 – années 2000) » - 08/11/2018
« La fabrique du patrimoine immatériel en Europe et en Amérique » - 15/12/2018
Colloque international « La fabrique du patrimoine immatériel en Europe et en Amérique » - 15/12/2018
Métamorphoses et mutations dans la littérature, les arts et l’histoire des idées en Espagne, France, Italie (XVe-XVIIIe siècles) - 09/11/2018
II Congresso da Associação de Brasilianistas na Europa (ABRE) - 30/11/2018

Congrés, colloques et journées d'étude

08/09/2018 - Frontières et Limites de la Fantasy : précurseurs, apparentés, compagnons de route
08/09/2018 - Grande enquête nationale : « Les forces d'enseignement et de recherche impliquées dans le champ de l'Espagnol de Spécialité en France »
08/09/2018 - TransCorporalidades en las literaturas hispanoamericanas ultra-contemporáneas (2000-2018)
08/10/2018 - Appel à contribution revue ReCHERche (Univ. Strasbourg)
14/10/2018 - Appel à candidatures pour le recrutement d'un enseignant-chercheur pour la section Espagnole à l'UFR LSH - Sénégal
14/10/2018 - « Gloria Anzaldúa : Traduire les F/frontières »
22/10/2018 - VIII Seminario internacional: Redes públicas y Relaciones Editoriales
24/10/2018 - Solidarias !
30/10/2018 - Influence désinformation et pouvoir en Europe et dans les Amériques
08/11/2018 - Frontières dans les Amériques
08/11/2018 - Allers et retours transatlantiques : un siècle d'archives au quotidien
08/11/2018 - Appel à contributions « Correspondants de guerre : aire latine 1918-1939 »
08/11/2018 - Intime et intimité au Siècle d'Or (espaces, émotions, représentations)
08/11/2018 - L'audace: vertu, valeur
08/11/2018 - Populismes dans les Amériques : images et représentations
08/11/2018 - « La famille dans tous ses états ? Les relations familiales dans les séries télévisées des Amériques (années 1970 – années 2000) »
08/11/2018 - « La fabrique du patrimoine immatériel en Europe et en Amérique »
08/11/2018 - Colloque international « La fabrique du patrimoine immatériel en Europe et en Amérique »
08/11/2018 - Métamorphoses et mutations dans la littérature, les arts et l’histoire des idées en Espagne, France, Italie (XVe-XVIIIe siècles)
09/11/2018 - II Congresso da Associação de Brasilianistas na Europa (ABRE)

Annonces

Aucun événement

Séminaires

Aucun événement
Aller au haut